Et si le laps d’un moment, nous nous détachons de nos préjugés pour vouloir pousser la porte d’une psychologue….

Est-ce que vous l’avez déjà imaginé ou peut-être vous l’avez déjà fait ?

Il y a tant d’hommes et de femmes qui ont poussé ma porte, parfois de leur plein gré, parfois parce qu’ils ont pensé qu’ils n’ont pas d’autres choix que de faire ça…On a parcouru un bout de chemin ensemble, parfois court, parfois long. Puis ils sont tous repartis : certains métamorphosés, obtenant ce qu’ils cherchaient ou faisant des belles découvertes, et puis d’autres qui sont partis déçus et mécontents.

Et oui… une période difficile dans la vie pousse beaucoup d’hommes et de femmes à pousser ma porte ; puis il y a ceux qui ne veulent pas…ils s’y refusent catégoriquement.

Et lorsque vous vous détachez de vos préjugés sur mon travail, que vous vous intéressez à votre monde interne à travers mon travail, que pensez-vous découvrir ?

 

 

Photo par Dragana Lehmann